Le tireur aurait crié « Allah Akbar »

480

Des témoins auraient entendu le suspect crier « Allah Akbar ». « Le tireur a tout au long de son parcours ouvert le feu et utilisé un couteau avec lequel il a blessé grièvement et donnait la mort », indique le procureur de la république de Paris. « Il a ensuite visé des membres de l’opération Sentinelle. Il a alors essuyé des tirs de ripostes qui l’ont blessé au bras. »

Deux personnes sont décédées et une troisième en état de « mort cérébrale ». Il y’a également douze blessés dont 6 en « urgence absolue ».