Le sultanat de Brunei se convertit à la charia la plus stricte

175

L’indignation de pays occidentaux, d’ONG ou de stars comme George Clooney face à des châtiments d’un autre âge n’y aura rien changé. L’État de Brunei a instauré ce mercredi une nouvelle législation d’inspiration islamique qui punit l’adultère et les rapports sexuels entre hommes de la peine de mort par lapidation. Ce petit pays pétrolier, situé sur l’île de Borneo et dirigé d’une main de fer par le sultan Hassanal Bolkiah depuis 1967, est ainsi devenu le premier gouvernement d’Asie du Sud-Est à appliquer au niveau national un Code pénal s’inspirant de la charia la plus stricte, à l’image de l’Arabie saoudite. Le nouveau texte prévoit, en outre, l’amputation d’une main ou d’un pied pour les voleurs. Le viol est aussi passible de la peine capitale, tout comme l’outrage au prophète Mahomet. Et les relations sexuelles entre femmes peuvent entraîner jusqu’à dix ans de prison.

source : Le Figaro