Le Sénat veut limiter la prolongation du Pass sanitaire au 28 février

1787

Remanié largement par les sénateurs, le projet de loi portant « diverses dispositions de vigilance sanitaire », a été voté en première lecture par 158 voix pour (la majorité des groupes LR et centriste) et 106 contre. Les socialistes se sont abstenus. Ont voté contre, outre les groupes RDPI à majorité En Marche, CRCE à majorité communiste et écologiste, 21 sénateurs LR, 11 centristes et la majorité des groupes RDSE à majorité radicales et Indépendantes.

Parmi ces remaniements, les sénateurs ont ramené du 31 juillet au 28 février la prolongation des mesures de freinage contre l’épidémie de Covid-19 et prévoient une sortie territorialisée du Pass sanitaire. Députés et sénateurs devront s’accorder la semaine prochaine sur une version commune en commission mixte paritaire. En cas d’échec, l’Assemblée nationale aura le dernier mot.