La secrétaire d’État Nathalie Elimas, accusée de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet

2974

Nathalie Elimas, membre du gouvernement est visée par une enquête administrative sur des accusations de harcèlement et de maltraitance au sein de son cabinet. 

Une enquête administrative vise Nathalie Elimas, secrétaire d’État à l’enseignement prioritaire, après des signalements venant de plusieurs sources anonymes, signalements de « harcèlement » voire de « maltraitance » sur des collaborateurs.

L’une de ces deux sources évoque « de nombreux arrêts maladie » et « départs de collaborateurs ». Une autre personne ayant travaillé au sein du cabinet évoque un problème de harcèlement « généralisé ». Une troisième personne évoque sa « descente aux enfers », insistant sur les nombreuses « crises de colère » de l’ancienne députée du Val-d’Oise.

Nathalie Elimas a fait de la lutte contre le harcèlement en milieu scolaire une des priorités de son action depuis son entrée au gouvernement, il faut croire qu’avec la secrétaire d’État c’est faites ce que je dis, pas ce que je fais.