Le président ukrainien accuse les entreprises françaises présentes en Russie « de financer le meurtre d’enfants »

694

Mercredi 23 mars, Volodomyr Zelensky s’est exprimé en visioconférence devant les députés et les sénateurs français. Il a accusé des grands grands groupes français d’être des complices de l’armée de Vladimir Poutine : « Les entreprises françaises doivent quitter le marché russe. Renault, Auchan (groupe Mulliez), Leroy Merlin et autres, ils doivent cesser d’être les sponsors de la machine de guerre de la Russie […] Ils doivent arrêter de financer le meurtre d’enfants et de femmes, le viol ». Peu après cette intervention, le chef de la diplomatie ukrainienne Dmytro Kouleba a appelé à un « boycott » mondial du constructeur automobile français Renault qui refuse de quitter la Russie.