Le point sur l’affaire du manifestant frappé au sol à Paris : une enquête interne et trois plaintes de policiers

215

Une enquête de l’inspection générale de la police nationale (IGPN) d’un côté, des plaintes déposées par la police de l’autre. Le manifestant frappé au sol par un policier samedi lors de la manifestation parisienne des « gilets jaunes » a été déféré au parquet de Paris et sera jugé ultérieurement pour violences sur des policiers, un incident objet de versions contradictoires qui a fait réagir jusqu’au ministre de l’intérieur.

Le Monde