Le PIB en France a chuté de 5,8% au premier trimestre, selon une estimation de l’Insee

394

D’après une première estimation dévoilée ce jeudi par l’Insee, le PIB français a chuté de 5,8% au premier trimestre 2020, du fait notamment du confinement en place depuis la mi-mars pour endiguer l’épidémie de coronavirus.

Il s’agit de la plus forte baisse enregistrée dans l’historique des évaluations trimestrielles du PIB débutées en 1949, et elle dépasse largement les reculs du premier trimestre de 2009 (-1,6%) ou du deuxième trimestre de 1968 (-5,3%).

Le gouverneur de la Banque de France prévoit une chute du PIB « d’au moins 8% » cette année

La crise due au coronavirus, « totalement inédite dans sa nature, et plus violente que les crises précédentes », devrait faire chuter le produit intérieur brut (PIB) français d’« au moins 8 % » cette année, en fonction de la durée de « l’acte II » du déconfinement, rapportait le gouverneur de la Banque de France, François Villeroy de Galhau, dans une interview au Journal du dimanche (JDD) du 19 avril. « Chaque quinzaine de confinement entraîne une baisse de la croissance annuelle d’environ 1,5 point, et presque autant en matière de déficit budgétaire supplémentaire »

Source : JDD / Libé