Le nouveau ministre des Solidarités Damien Abad accusé de viol et de violences sexuelles

1196

Nouvel épisode dans la République exemplaire promise par Emmanuel Macron. Damien Abad, ancien président du groupe Les Républicains à l’Assemblée nationale, tout juste nommé ministre des Solidarités, de l’Autonomie et des Personnes handicapées, est accusé de viol et de violences sexuelles par deux femmes, selon Mediapart. Des signalements auraient été effectués dès le 13 mai dernier

Contacté par le média d’investigation, Damien Abad conteste formellement les faits et tient « à affirmer avec force que les relations sexuelles que j’ai pu avoir ont toujours reposé sur le principe du consentement mutuel ».

De son côté, le Premier ministre Elisabeth Borne a immédiatement réagit : « Je n’étais pas au courant des signalement contre Damien Abad », a déclaré la Première ministre Elisabeth Borne. « Il n’y aura d’impunité pour personne, il faut que les femmes puissent libérer leur parole », a-t-elle ajouté, rapporte BFMTV. .