Jean-Paul Delevoye aurait oublié de déclarer deux autres mandats, selon Le Monde

333

Selon le Monde, qui publie ce 14 décembre une liste toujours plus longue d’«irrégularités» concernant Jean-Paul Delevoye, celui-ci aurait oublié deux autres fonctions, en plus des précédentes, dans la déclaration d’intérêts et d’activités qu’il a déposée le 15 novembre dernier auprès de la Haute autorité pour la transparence de la vie publique (HATVP).

La première concernerait le mandat de président de l’Observatoire régional de la commande publique des Hauts-de-France, une structure reliée à la région et à la préfecture dont le rôle est d’«améliorer et contrôler la transparence des marchés publics». «Un poste où il est question de commandes et de marchés publics», d’après Le Monde. Le deuxième poste évoqué par Le Monde serait un mandat au conseil d’orientation de l’Institut de recherche et débat sur la gouvernance (IRG). Un think thank philanthropique qui «finance par l’octroi de dons ou de prêts des recherches et des actions qui concourent au progrès de l’homme par les sciences et le développement social».

Ce n’est pas tout, toujours d’après le Monde, l’ancien ministre serait aussi président de la coalition «Divisons les délais administratifs par 2», une entité de l’agence de communication «40 degrés sur la banquise».

Malgré les informations gênantes qui fuitent depuis quelques jours, Jean-Paul Delevoye reste pour l’heure soutenu par la majorité alors que la réforme des retraites cristallise un certain nombre de tensions au sein du pays.

RT