Le monde d’après: l’historien égyptien Khaled Fahmy dit craindre des dérives sécuritaires

464

L’intellectuel égyptien Khaled Fahmy, professeur d’histoire à l’Université de Cambridge et spécialiste des épidémies, craint que les gouvernements ne profitent de la pandémie de nouveau coronavirus pour renforcer leur emprise sécuritaire sur les citoyens.

«La façon dont les gouvernements vont pouvoir surveiller les faits et gestes de chacun est alarmante», déplore l’universitaire qui vit en exil en Grande-Bretagne, dans une interview en ligne avec l’AFP.

La Croix