Le ministère de l’intérieur a annoncé vendredi la parution d’un décret permettant une reprise immédiate des cultes publics, sous réserve du respect de règles sanitaires

590

Le gouvernement a publié, vendredi dans la soirée de vendredi 22 mai, un décret autorisant une reprise immédiate des cultes publics, sous réserve du respect de règles sanitaires en vigueur. L’objectif affiché par la place Beauvau reste toutefois la « reprise généralisée des cérémonies religieuses le 3 juin ». Les mesures s’appliquent à « toute personne de 11 ans et plus qui accède ou demeure dans ces établissements », précise le décret.

Les lieux de cultes pourront être fermés en cas de non-respect des règles sanitaires

Le ministère de l’Intérieur averti déjà que « les préfets de département pourront interdire l’ouverture ou ordonner la fermeture d’un lieu de culte si ces règles ne sont pas respectées ».

L’Aïd-el-Fitr aura lieu dimanche

Alors que la reprise des célébrations avec public avait d’abord été prévue pour le 2 juin, l’épiscopat catholique a fait pression ces dernières semaines pour que cette date soit avancée pour pouvoir célébrer le dimanche de Pentecôte, le 31 mai. Finalement, l’Aïd-el-Fitr, la fête musulmane de la rupture du jeûne qui marque la fin du ramadan, aura lieu dimanche, a annoncé vendredi soir le Conseil français du culte musulman (CFCM). Cette fête est traditionnellement célébrée par des grandes prières collectives en début de matinée.

Le Monde / 20 Minutes