Le marché automobile européen a chuté de 52,3% durant le mois de mai

500

Victime de la crise sanitaire causée par le coronavirus, le marché automobile européen a encore chuté de 52,3% en mai sur un an, moins lourdement qu’en avril toutefois grâce à la réouverture des concessionnaires dans de nombreux pays, a annoncé l’Association des constructeurs européens d’automobiles (ACEA) dans un communiqué.

Dans le détail, les immatriculations de voitures neuves avaient déjà chuté de 55,1% en mars dans l’Union européenne, puis de 76,3% en avril au plus fort du confinement. Les constructeurs français n’ont pu faire mieux que la moyenne le mois dernier. Les livraisons du groupe Renault (avec Dacia, Lada et Alpine) ont baissé de 52,5% et celles de PSA (Peugeot, Citroën, Opel/Vauxhall, DS) de 56,4%.