Le Kosovo dans l’Union Européenne ?

1021

Emmanuel Macron a profité d’une entrevue avec le premier ministre kosovar pour affirmer que le Kosovo,  “avait vocation à rejoindre l’Union européenne, le moment venu et à certaines conditions”.

Le chef de l’Etat a précisé que le Kosovo devrait “engager de profondes réformes économiques,  sociales et environnementales”, mais des réformes aussi “concernant le fonctionnement des institutions démocratiques, l’Etat de droit et la gouvernance”, et enfin “résoudre le différend qui l’oppose à la Serbie”.

Ce que Macron appelle un “différend” n’est autre que le destin tragique des enclaves serbes mises en place suite à la guerre de 1999. Le Kosovo, aujourd’hui composé à 95% de musulmans, venus notamment de l’Albanie toute proche, est le berceau même de la Serbie chrétienne et sur cette terre qui est la leur les Chrétiens serbes du Kosovo sont persona non grata, martyrisés et persécutés, dans l’indifférence scandaleuse de l’Europe.

C.H