Le gouvernement italien veut généraliser le passeport sanitaire à tous les lieux de travail

1714

Les autorités italiennes vont étendre le «green pass», ou pass sanitaire, à tous les lieux de travail afin d’augmenter au maximum le taux de vaccination avant l’arrivée du froid.

«Le gouvernement est prêt à accélérer sur le pass sanitaire (…) Nous nous dirigeons vers l’obligation du pass sanitaire non seulement dans le secteur public mais aussi dans le secteur privé», a déclaré la ministre des Affaire régionales Mariastella Gelmini au micro de Radio Rai.

Toujours selon les médias italiens, l’absence de pass sanitaire sera sévèrement sanctionnée, sans toutefois aller jusqu’au licenciement. Une amende de 400 à 1 000 euros pourra être infligée, et elle sera encore plus élevée en cas de contrefaçon. Au bout de cinq jours d’absence non justifiée due à l’absence de pass, «la relation de travail sera suspendue de même que le salaire».

7sur7 / RT