Le gouvernement entaché par un document? – Thibault Bastide

1449

Depuis plusieurs jours, un document circule sur les réseaux sociaux. Il s’agit d’une note publiée par la Coreb, la Coordination opérationnelle risque épidémique et biologique. Créée en 2003, la Coreb est directement rattachée au ministère de la Santé et l’une de ses missions principales consiste à produire et envoyer des recommandations pour les soignants de première ligne en cas d’épidémie. Le document en question, toujours disponible sur le site du ministère, donne aux soignants les mesures à appliquer en cas de contact avec un patient atteint du Covid-19 notamment le port de masques et de gants. Mais au-delà de ces préconisations, c’est avant tout la date de publication de ce document qui interpelle… le 22 janvier. En effet, aucun cas de coronavirus n’avait été détecté en France au moment de la rédaction de cette note et la veille, le ministre de la Santé de l’époque, Agnès Buzyn, avait estimé que le risque d’introduction du Covid-19 en France était faible. Les premiers cas sur le territoire français ont été diagnostiqués le 24 janvier, soit trois jours plus tard. Ainsi, la Coreb alertait bien et se préparait à l’arrivée de l’épidémie.

Si l’objectif du document était de préparer le personnel soignant à l’arrivée du virus, force est de constater que l’ampleur de la crise a mal été anticipée par les autorités.

Depuis, la pénurie de gels hydroalcooliques et de masques dans les hôpitaux a été avérée et pointée du doigt sans que le gouvernement ne puisse répondre à la demande du personnel soignant en première ligne.

Thibault Bastide