Le député Pierre Cabaré (LREM) visé par une enquête préliminaire pour harcèlement moral et sexuel

975

Une plainte a été déposée contre le député toulousain Pierre Cabaré (LREM) pour harcèlement sexuel par l’une de ses anciennes assistantes parlementaires. Cette dernière affirme avoir subi à plusieurs reprises les assauts de son ancien responsable, avant d’être licenciée. Selon France 3, un autre collaborateur aurait été le témoin visuel de ces agissements et serait même intervenu pour les faire cesser. L’élu toulousain est également visé par une autre procédure devant les prud’hommes pour licenciement sans motif réel et sérieux.

De son côté, le député affirme avoir licencié son assistante parce qu’elle ne répondait pas « aux règles professionnelles et aux injonctions de l’Assemblée nationale concernant les collaborateurs parlementaires ». Selon lui, cette plainte aurait ensuite été déposée par « ressentiment ».

À l’Assemblée nationale, M. Cabaré est membre de la commission des Affaires étrangères, mais aussi vice-président de la délégation aux droits des femmes et à l’égalité des chances entre les hommes et les femmes.

Le Point