Le Brésil n’accueillera pas la COP25

376

Le ministre des Affaires étrangères Aloysio Nunes à annoncé le 28 novembre que le Brésil ne souhaitait plus accueillir la 25e Conférence des Nations-unies sur le Climat en évoquant des restrictions budgétaires. L’Observatoire du climat au brésil dénonce une « opposition probable de l’équipe du président ». Fraîchement élu, Jair Bolsonaro s’est plusieurs fois montré dubitatif quant à la lutte contre le réchauffement climatique, en évoquant la possibilité de faire sortir le Brésil des accords de Paris. Le Brésil était le seul pays à avoir proposé d’organiser l’évènement en 2019.