L’auteur de l’attaque à Paris, « Ali H. », était « en colère » après la republication des caricatures et pensait qu’il s’attaquait à des journalistes de Charlie Hebdo

274

Interpellé et placé en garde à vue, Ali H. a reconnu être l’auteur de l’attaque à l’arme blanche de vendredi matin à Paris, non loin des anciens locaux de Charlie Hebdo. Il a confirmé, selon les informations du Parisien, qu’il pensait s’être attaqué à des journalistes de l’hebdomadaire satirique, et qu’il était en colère après la republication des caricatures de Mahomet. S’il ne revendique aucune allégeance à Al-Qaïda, il «assume une dimension religieuse à son acte », rapporte encore le Parisien.

D’après des sources concordantes, l’individu qui serait né en 2002 à Islamabad a reconnu être l’auteur de l’attaque, a assumé son acte et expliqué qu’il avait délibérément visé la rue Nicolas-Appert car elle abritait les locaux de Charlie Hebdo. « Il affirme qu’il pensait être chez Charlie et que les gens qu’il attaquait étaient du journal satirique. Il dit avoir fait des repérages », confie un proche de l’enquête au Parisien. Sauf qu’après les attentats de 2015, le journal satyrique est désormais installé dans des lieux ultra-sécurisés tenus secrets.

Les victimes, deux employés de Premières Lignes, ont été gravement blessées lors de l’agression mais leurs jours ne sont plus en danger.

Le Parisien