Laurent Wauquiez (LR) : l’élargissement de l’UE «a été une profonde erreur»

183

Revirement complet pour le patron des républicains Laurent Wauquiez ? Sur France info le 17 mai, M. Wauquiez a insisté sur le fait que la liste LR menée par François-Xavier Bellamy pour les élections du 26 mai, était opposée à l’élargissement de l’Union européenne, contrairement à la position défendue par Emmanuel Macron, selon lui.

Le président de la région Auvergne-Rhône-Alpes a notamment déclaré que «le président de la République propos[ait] l’entrée de l’Albanie» dans l’UE, et que «Les négociations avec l’Albanie vont s’ouvrir en juin», et  M. Wauquiez d’ajouter : « on opposera notre veto ».

Toutefois, rappelons que Nathalie Loiseau, la tête de liste de LREM pour les européennes, avait réfuté toute nouvelle adhésion à l’UE sur BFMTV, le 9 mai : «J’ai gagné pour qu’on n’ouvre pas les négociations d’adhésion à l’Albanie et à la Macédoine du Nord […] Ces pays ne sont pas prêts et l’Union européenne n’est pas prête».

L’élargissement de l’UE, facteur d’affaiblissement de l’Europe?

Pour Laurent Wauquiez «l’élargissement [de l’UE] a été un des principaux facteurs de l’affaiblissement de l’Union européenne et [qu’il a été] une profonde erreur».

Rappelons également que lorsqu’il occupait le  poste de ministre chargé des Affaires européennes sous le président N. Sarkozy en 2011, M. Wauquiez défendait l’élargissement de l’Union européenne aux Balkans. Toutefois, il maintient son nouveau cap : «On a fait de profondes erreurs en allant beaucoup trop loin dans l’élargissement, il faut donc corriger le tir.»

«La réalité c’est que quand il y a trop de pays autour de la table, on n’arrive plus à s’entendre. La réalité c’est que les niveaux de vie, les systèmes économiques et sociaux sont trop différents et donc, on arrive plus à s’harmoniser», explique encore Laurent Wauquiez.

LR accusé d’être pour l’adhésion de la Turquie dans l’UE

Ce positionnement contre l’élargissement de l’UE de Laurent Wauquiez intervient après que la tête de liste du Rassemblement national, Jordan Bardella, a accusé le député européen Arnaud Danjean (LR), qui est le troisième candidat sur la liste menée par François-Xavier Bellamy, d’être favorable à l’adhésion de la Turquie à l’Union européenne.

D’après J. Bardella, Arnaud Danjean aurait voté entre fin avril et début mai «au Parlement européen, en commission, des crédits de plusieurs milliards d’euros pour l’intégration de la Turquie dans l’Union européenne». Une information démentie par Le Monde, selon qui «les députés européens ne siègeant plus (et donc ne votent plus) depuis le 18 avril».

En réalité, ce vote au sein du Parlement européen a eu lieu précédemment, et Arnaud Danjean n’a pas voté en faveur des crédits en question, et s’est abstenu… justement à cause de la Turquie

RT news