L’Assemblée nationale vote la reconnaissance de la filiation des enfants nés par GPA à l’étranger

578

Jeudi soir, l’Assemblée nationale a voté un amendement visant à automatiser en France la reconnaissance de la filiation d’enfants conçus par GPA – donc à l’aide d’une mère porteuse – dans un pays étranger où la pratique est permise. Toutefois, cette décision va à l’encontre de l’avis du gouvernement qui a aussitôt réclamé une nouvelle délibération. « Nous avons interdit dans notre droit la GPA, c’est une question d’ordre public », a notamment rappelé le ministre de la justice, Nicole Belloubet, avant de demander une seconde délibération.

Furieux de cette décision, les députés LR ont rappelé que le gouvernement s’était engagé à ne pas avancer sur la GPA dans le projet de loi bioéthique. « On vous avait dit que la GPA s’inviterait dans le débat. Ce soir, elle a partiellement obtenu gain de cause. Je vis un cauchemar », a lancé Annie Genevard.

« Vous venez de faire basculer le débat, nous ne pouvons plus débattre en confiance. Avec cet amendement, c’est open bar pour les années à venir », déclaré Patrick Hetzel. « Vous ne tenez pas votre majorité. Nous sommes contre toutes les GPA en France comme à l’étranger. Vous prenez les enfants en otage », a rétorqué de son côté Xavier Breton.

Source : Le Parisien