L’Assemblée Nationale vote à l’unisson contre l’obsolescence programmée

467

Mardi, les députés ont voté pour la réparabilité des objets électriques et électroniques.Une unanimité quasi parfaite à l’exception de la voix d’Alexis Corbière qui a indiqué par la suite s’être trompé au moment du vote. Cette mesure s’inscrira dans le projet de loi anti gaspillage de 2024. Devrait s’ajouter un indice de fiabilité, de démontrabilité et de durabilité indiquant le prix de la pièce détachée la plus chère par rapport au prix du produit. Les producteurs ne respectant pas cette obligation s’exposeront à une amende administrative de 15 000 euros.