L’armée turque lance une offensive dans le nord de la Syrie

111

L’armée turque vient de lancer une offensive dans le nord de la Syrie. Le président Recep Tayyip Erdogan a déclaré que l’opération visait à créer une « zone de sécurité » débarrassée des milices kurdes (YPG) qui abritera notamment des réfugiés syriens. Cette campagne pourrait conduire à un conflit direct avec les forces kurdes alliées aux Etats-Unis.

Map of northern Syria

Selon les Forces démocratiques syriennes (FDS) dirigées par des Kurdes, des zones civiles ont été attaquées par des avions de guerre turcs.

Annonçant l’offensive sur Twitter, M. Erdogan a déclaré que la « mission était d’empêcher la création d’un corridor de terreur à travers notre frontière sud et d’apporter la paix dans la région ». L’opération, a-t-il ajouté, « préserverait l’intégrité territoriale de la Syrie et libérerait les communautés locales des terroristes « .

La Syrie prête à se défendre

Avant le lancement de l’opération turque, une source du ministère syrien des Affaires étrangères dans un communiqué citée par l’agence de presse syrienne Sana, avait déclaré : «La Syrie réitère sa détermination […] à contrecarrer l’agression turque, et ce par tous les moyens légitimes.»

BBC RT