L’appel de Présent aux Présidents

49

TV Libertés partage l’esprit de cette démarche devant la gravité de la situation.

LE 6 DECEMBRE 2018

M. le Président de l’Assemblée Nationale
M. le Président du Sénat
M. le Président du Conseil Constitutionnel
Messieurs les Présidents,

La journée du samedi 8 décembre s’annonce dramatique tant pour la vie des Français que pour l’unité nationale et même la réputation mondiale de la France.
Les manifestations prévues sur l’ensemble du territoire constituent hélas une menace aussi prévisible qu’inquiétante.
L’heure n’est plus à l’observation, à l’analyse ou au commentaire, encore moins à l’attentisme ou à la tergiversation.
Atermoyer, différer ou polémiquer ne sont plus de mise et la concertation, par trop tardive, apparaît plus hypothétique que jamais.
Nous croyons de notre devoir de vous appeler solennellement à agir solidairement dans le cadre de vos fonctions. Il est encore temps de briser le mécanisme fatal.
Face à un Président de la République apparemment devenu sourd, aveugle et muet, il importe d’obtenir une décision claire, au-delà des recadrages et de l’improvisation : sa démission pure et simple.

Nous vous adjurons d’obtenir ce résultat qui nous paraît, a minima, la seule façon d’éviter la confrontation, les violences et finalement la discorde nationale – voire pire encore.

L’éminence de vos fonctions, votre expérience politique et le simple bon sens nous paraissent de nature à vous désigner très directement à cette mission de la dernière chance pour notre pays.
De par votre autorité dans nos institutions, vous disposez des moyens propres à obtenir ce résultat.

Le temps presse. La France vous attend, le monde vous observe, l’Histoire vous jugera.

Soyez assurés, Messieurs les Présidents, de notre fervent espoir d’une solution pacifique et harmonieuse à une situation devenue proprement ingérable.

Appel de Présent aux Présidents.