Lait contaminé : nouveau scandale !

425

Alors que la firme Lactalis n’est autorisée à redistribuer son lait en poudre pour bébé que depuis le mois de septembre après le rappel de ses produits fin 2017, elle aurait remis sur le marché du lait fabriqué dans une unité de production contaminée par deux types de salmonelles en Mayenne.

Lactalis affirmait jusqu’ici que cette unité de production était préservée de l’affaire du lait contaminé. Selon les documents de la Direction générale de la Santé (DGS), c’est la firme elle-même qui aurait découvert cette contamination lors d’autocontrôles avant le début du scandale de 2017.

«Ces nouvelles informations confirment ce que l’on pensait (…), l’ensemble de l’usine est complètement contaminé par des salmonelles, déclare le président de l’association des familles victimes du lait contaminé (AFVLCS). La tour n°1 de l’usine avait été définitivement fermée suite à l’affaire de contamination. Le producteur de lait justifiait la relance de sa distribution de lait par le fait que la tour n°2 n’était pas contaminée. «Lactalis a menti depuis le début, avec la complicité des autorités qui savaient depuis le mois de décembre. C’est ce que nous apprennent les derniers documents. Plus aucun produit ne doit sortir de cette usine, elle doit être fermée», ajoute le président de l’association.