L’Académie de médecine s’oppose à l’idée envisagée par le gouvernement de conditionner le pass sanitaire à une troisième dose de vaccin

2708

L’Académie de médecine s’oppose à l’idée envisagée par le gouvernement de conditionner le pass sanitaire à une troisième dose de vaccin anti-Covid, estimant notamment que cela « outrepasse » le rôle du certificat numérique. Cette mesure « transgresse le rôle dévolu au passe sanitaire qui était de limiter le risque de transmission du virus et d’inciter la population à se faire vacciner« , a déclaré l’Académie de médecine dans un communiqué paru vendredi 29 octobre.

« Elle induit quelque incertitude sur l’efficacité de la vaccination et suscite une discrimination injustifiée à l’égard des personnes les plus vulnérables qui ont déjà accepté de recevoir les deux premières doses de vaccin », poursuit l’institution.

De son côté, le gouvernement dit attendre les recommandations scientifiques avant de trancher sur l’intégration ou non de la troisième danse dans le pass sanitaire. Le ministre de la Santé, Olivier Véran, avait indiqué mardi que ces avis (Haute autorité de santé, comité d’orientation pour la stratégie vaccinale et conseil scientifique) devraient parvenir « dans quelques jours ».

Cette mesure, préconisée par le gouvernement, laisse supposer que le “vaccin” ne serait pas efficace et semble à l’académie anormalement contraignante  vis à vis d’une population déjà sensibilisée qui a accepté les deux premières doses.

Les chiffres nous disent que 20% des adultes ne sont pas “vaccinés”.

BFMTV