La ville de Paris souhaite expérimenter la législation du cannabis dans la capitale

742

L’adjointe à la Mairie de Paris chargée de la Santé, Anne Souyris, a fait part mercredi devant le Conseil de Paris de son intention d’écrire « un courrier à la ministre [de la Santé Agnès Buzyn] » pour lui proposer de légaliser le cannabis dans la capitale dans le cadre d’une expérimentation.

« Notre volonté est d’interpeller le gouvernement pour lui proposer de faire de Paris un territoire test de la légalisation avec un encadrement très strict », explique à son tour Laurence Goldgrab, la présidente du groupe des Radicaux de gauche (RGCI). « La France est au premier rang européen en matière de politique répressive mais aussi au premier rang de la consommation chez les jeunes », a-t-elle précisé.

À la demande des députés de la majorité, une mission d’information parlementaire va être lancée pour une durée d’un an, afin de travailler sur les trois usages du cannabis : thérapeutique, de bien-être, et récréatif.

Cette proposition intervient alors qu’une nouvelle étape de l’utilisation du cannabis en France a été atteinte. L’Agence nationale de sécurité du médicament et des produits de santé (ANSM) vient en effet de valider l’expérimentation du cannabis thérapeutique.

Si l’expérimentation est validée, pas question toutefois d’obtenir un « joint sur ordonnance » : les produits prescrits seront inhalés (huile, fleurs séchées) ou ingérées (solutions buvables, gouttes et capsules d’huile) et autorisés sur des patients en impasse thérapeutique, atteints par exemple de « certaines formes d’épilepsies résistantes aux traitements, de douleurs neuropathiques, d’effets secondaires des chimiothérapies ou encore pour les soins palliatifs et les contractions musculaires incontrôlées de la sclérose en plaques ou d’autres pathologies du système nerveux central. »

Actu17 / Le Monde