La ville de Nice renonce à imposer le pass sanitaire aux enfants dans ses centres de loisirs

2609

La mairie de Nice est revenue sur sa volonté d’instaurer un pass sanitaire obligatoire dans les centres de loisirs de la ville, l’édile Christian Estrosi assurant qu’il s’agissait «d’une circulaire mal rédigée par l’administration».

A partir du 28 juillet, Nice va proposer des tests salivaires – sans obligation – pour détecter le Covid-19 chez les enfants de 3 à 17 ans accueillis dans ses centres de loisirs, a annoncé le 24 juillet le maire de la ville Christian Estrosi, revenant sur l’annonce d’un pass sanitaire obligatoire. Les animateurs des centres devront en revanche être vaccinés ou avoir réalisé un test négatif.

RT