La Turquie ouvre ses frontières avec l’Europe, et « ne retiendra plus » les migrants

1705

Selon les médias turcs, la décision a été prise pendant un conseil de sécurité extraordinaire présidé par le chef de l’Etat, Recep Tayyip Erdogan.

Après la mort d’au moins trente-trois militaires turcs dans une frappe aérienne dans la région d’Idlib (nord-ouest de la Syrie) jeudi, Ankara a menacé l’Europe d’ouvrir la porte aux réfugiés syriens hébergés en Turquie. « Nous ne retiendrons plus ceux qui veulent se rendre en Europe », a déclaré, vendredi 28 mars, un haut responsable turc sous couvert d’anonymat.

Le Monde