La Turquie expulse quatre femmes de jihadistes et leurs enfants

419

Les onze Français étaient détenus dans un camp au Kurdistan syrien qui avait été abandonné par ses gardes début octobre, juste après le lancement d’une offensive turque dans la région.

Elles sont arrivées lundi matin à l’aéroport de Roissy. Quatre femmes de jihadistes de l’Etat islamique et leurs sept enfants, expulsés par la Turquie. Deux des femmes, déjà visées par un mandat d’arrêt, devaient être présentées directement à un juge d’instruction. Deux autres, recherchées, ont été placées en garde à vue. Leurs enfants, dont plusieurs âgés de moins de 4 ans, ont été pris en charge à leur arrivée par l’Aide sociale à l’enfance.

Libération