La Russie nuance le pacte de Marrakech

861

Selon l’ambassadeur russe au Maroc, Valerian Shuvaev, la Russie considère que les pays qui ne sont pas impliqués dans l’ingérence au Moyen-Orient et en Afrique du Nord ne doivent pas être tenus pour responsables de la crise migratoire.

« La Russie s’oppose au concept de «responsabilité partagée», par lequel le poids de l’accueil des migrants est répercuté sur des pays qui n’ont aucun lien avec leur exode massif » a déclaré l’ambassadeur de Russie au Maroc, lors de la conférence sur les migrations à Marrakech.

M. Shuvaev a néanmoins salué l’adoption du Pacte mondial sur les migrations, insistant sur le fait que la Russie était «ouverte à la collaboration avec tous les pays».