La Russie envoie 9 avions transportant huit brigades de virologues militaires ainsi que de l’équipement pour aider l’Italie à faire face au Coronavirus

2900

Sur ordre du ministère russe de la Défense, neuf avions des forces aérospatiales qui doivent transporter en Italie huit brigades de virologues militaires ainsi que de l’équipement ont été déployés à l’aérodrome militaire Chkalovsky, près de Moscou.

«Un groupe d’une centaine de personnes est prêt au départ. Il comprend les principaux experts du ministère russe de la Défense dans les domaines de la virologie et de l’épidémiologie, qui ont une expérience internationale significative dans la lutte contre les épidémies.»

Ces spécialistes avaient déjà participé à la lutte contre les épidémies de la peste africaine, de l’anthrax ainsi qu’au développement d’un vaccin contre le virus Ebola.

En outre, «des équipements modernes pour diagnostiquer et mettre en œuvre des mesures de désinfection» seront envoyés.

l’Italie demande de l’aide à la Chine, Cuba et au Venezuela, mais pas à l’UE

L’Italie se tourne désormais vers la Chine, Cuba et le Venezuela pour demander une aide sanitaire tant humaine que matérielle, mais pas vers l’Union européenne (UE), qui n’arrive plus à faire face à l’afflux massif de patients.

L’Italie n’est pas le seul pays européen à s’être tourné vers l’étranger pour obtenir de l’aide. Le président serbe Aleksandar Vucic avait notamment accusé, le 17 mars, l’UE d’avoir abandonné son pays après la décision prise par la Commission européenne de limiter les exportations de matériel comme les masques, lunettes ou combinaisons, provoquant la colère du chef d’Etat de la petite république balkanique: «La solidarité européenne n’existe pas. C’était un conte de fées», avait-il déclaré.

L’Italie toujours gravement touchée par l’épidémie

Selon le dernier bilan établi, 53.578 cas de coronavirus avaient été recensés en Italie, et 4.825 décès.