La présidente de la Commission européenne présente ses excuses à l’Italie et annonce que Bruxelles va « allouer jusqu’à 100 milliards d’euros aux pays les plus durement touchés, à commencer par l’Italie »

440

La présidente de la Commission européenne, Ursula von der Leyen, a présenté ses excuses à l’Italie pour le retard de réaction de l’UE face à la pandémie de coronavirus qui a durement touché le pays, dans une tribune parue ce jeudi le quotidien  La Repubblica« Aujourd’hui, l’Europe se mobilise aux côtés de l’Italie. Mais cela n’a pas toujours été le cas », afirme-elle notamment.

« Il faut reconnaître qu’au début de la crise, face au besoin d’une réponse européenne commune, beaucoup trop n’ont pensé qu’à leurs problèmes nationaux », avoue Ursula von der Leyen, en ajoutant que Bruxelles allait « allouer jusqu’à 100 milliards d’euros aux pays les plus durement touchés, à commencer par l’Italie, pour compenser la baisse des revenus de ceux dont les horaires de travail sont plus courts ». Selon la présidente de la Commission européenne, l’UE s’est aussi mise d’accord pour « des prêts garantis par tous les Etats membres, ce qui démontre la solidarité européenne ». « Chaque euro encore disponible dans le budget annuel de l’UE sera dépensé pour régler cette crise », conclut-elle.

L’Italie est le pays du monde le plus endeuillé par la pandémie, avec plus de 13 000 morts, selon le bilan officiel.

FranceTVInfo

Lire aussi : Matteo Salvini furieux contre l’Union européenne: « Ce n’est pas une « Union », c’est un repaire de serpents et de chacals. Nous devons d’abord vaincre le virus, puis repenser l’UE. Et s’il le faut, nous disons au revoir »