La moitié des réacteurs nucléaires français à l’arrêt dans un contexte de pénurie énergétique

1404

La France, qui est l’un des principaux exportateurs d’électricité en Europe, a mis hors service 28 de ses 56 réacteurs atomiques pour cause de défauts ou de maintenance. Cette mesure intervient dans un contexte de pénurie énergétique qui dure depuis des mois, l’une des pires de l’histoire européenne.

Le réacteur Golfech-2, d’une puissance de 1 300 mégawatts, exploité par Électricité de France (EDF) dans le sud du pays, a été mis à l’arrêt vendredi pour des travaux de maintenance jusqu’à samedi, a indiqué l’entreprise dans une déclaration au gestionnaire de réseau RTE. En cause, la découverte de problèmes de corrosion sur certains sites.

Les contrôles et les réparations, ainsi que les arrêts prévus pour le ravitaillement en carburant et la maintenance régulière, auraient fait chuter la production nucléaire française à son niveau le plus bas depuis plus de 10 ans.

Une situation qui devrait contraindre EDF à acheter de l’électricité au réseau européen à un moment où la demande explose, exacerbée par la pénurie de gaz naturel.

RT