La manifestation contre la « Loi Sécurité Globale » dégénère à Paris. Des barricades sont dressées et au moins trois voitures brûlées

512

La tension est montée d’un cran lors de la manifestation contre la « Loi Sécurité Globale » à Paris. Au moins trois voitures sont en feu selon les images diffusées par les chaînes d’information, en direct depuis Paris. Une vitrine d’une agence immobilière de l’avenue Gambetta, dans le 20e arrondissement, a été cassée et des jets de pétards ont également été constatés le long du cortège qui est parti à 14 heures de la Porte des Lilas en direction de la place de la République.

Près de 500 casseurs seraient repérés dans la manifestation parisienne. 22 interpellations ont eu lieu, a annoncé le ministre de l’Intérieur Gérald Darmanin, sur Twitter.

Une centaine de rassemblements étaient prévus samedi dans toute la France « pour les droits sociaux et la liberté ».

JMM