La France et Facebook unis contre la haine

299

Emmanuel Macron a annoncé la fondation d’un groupe de travail dans lequel collaboreront des membres issus des autorités françaises et des employés de Facebook afin de lutter contre la haine sur le réseau social.

La France désire franchir un nouveau cap dans la lutte contre les discours haineux sur les réseaux sociaux. Le président français a annoncé lundi la création d’un groupe de travail avec Facebook, qui a donné son accord pour une expérience de six mois début 2019.

Un groupe d’une dizaine de personnes pour faire la chasse aux contenus racistes, sexistes et homophobes.

Ce nouveau groupe de travail sera composé d’une dizaine de personnes, salariés Facebook et personnes issues d’autorités et ministères français. Pour l’Élisée, cette expérience attestera ou non de la bonne foi de Facebook en matière de lutte contre les contenus haineux.

Secret des affaires et vie privée

La création de ce groupe de travail pose une multitude de questions, Google à déjà jugé prématuré de s’engager dès maintenant dans la même démarche. De plus, à ce stade, le fonctionnement de ce groupe reste flou. Il ne disposera pas de pouvoirs de réquisition et le champ exact des informations internes auquel il aura accès dépendra du bon vouloir de l’entreprise Facebook. Le respect du secret des affaires et de la vie privée se poseront immanquablement.

Le Monde