La France enregistre une chute historique de 13,8% de son PIB au deuxième trimestre

271

La France a enregistré un plongeon historique de 13,8% de son produit intérieur brut au deuxième trimestre (PIB) à cause de l’épidémie de Covid-19, selon les chiffres de l’Insee. La consommation des ménages, principale composante de la croissance, a reculé de 11%.

L’institut prévoyait une baisse de l’activité au deuxième trimestre de l’ordre de 17% au mois de juin. Dans le détail, l’activité a été plombée par la consommation des ménages, principale composante de la croissance, qui a reculé de 11%. Les investissements ont quant à eux chuté de 17,8%, et les exportations de 25,5%.

«L’évolution négative du PIB au premier semestre 2020 est liée à l’arrêt des activités ‘non essentielles’ dans le contexte du confinement mis en place entre mi-mars et début mai», explique l’institut dans un communiqué. «La levée progressive des restrictions conduit à une reprise graduelle de l’activité économique aux mois de mai puis de juin, après le point bas atteint en avril», précise l’Insee.