Deux grosses fortunes françaises vont débloquer 300 millions d’euros pour la reconstruction de Notre-Dame de Paris

37

Deux des familles les plus fortunées de France ont annoncé qu’elles allaient débloquer 300 millions d’euros pour la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris, dévastée par les flammes lundi 15 avril.

Le groupe LVMH et la famille Arnault ont annoncé un don de 200 millions d’euros, tandis que la famille Pinault a déclaré qu’elle allait débloquer 100 millions d’euros via sa société d’investissement « Artémis » pour participer à la reconstruction de la cathédrale Notre-Dame de Paris.

« La famille Arnault et le groupe LVMH, solidaires de cette tragédie nationale, s’associent à la reconstruction de cette extraordinaire cathédrale, symbole de la France, de son patrimoine et de son unité », écrit la famille Arnault dans un communiqué transmis à l’AFP.

“Cette tragédie frappe tous les Français et, bien au-delà, tous ceux qui sont attachés aux valeurs spirituelles. Face à un tel drame, chacun souhaite redonner vie au plus vite à ce joyau de notre patrimoine”, déclare François-Henri Pinault, le président de la holding familiale et du groupe de luxe Kering.

«Mon père (François Pinault, ndlr) et moi même avons décidé de débloquer dès à présent sur les fonds d’Artemis une somme de 100 millions d’euros pour participer à l’effort qui sera nécessaire à la reconstruction complète de Notre-Dame», annonce-il dans un communiqué.

7sur7