La Cour européenne des droits de l’homme a condamné la France pour les « conditions d’existence inhumaines » des demandeurs d’asile

619

La Cour européenne des droits de l’homme (CEDH) a condamné la France pour les « conditions d’existence inhumaines et dégradantes » des demandeurs d’asile, qui, selon la juridiction internationale, seraient contraints de vivre « dans la rue » pendant plusieurs mois et « privés de moyens de subsistance ».

« Les autorités françaises ont manqué (…) à leurs obligations » à l’encontre des requérants, « victimes d’un traitement dégradant témoignant d’un manque de respect pour leur dignité », a estimé la CEDH dans un communiqué.

« La Cour considère que les autorités françaises ont manqué à leurs obligations prévues par le droit interne. Elles doivent être tenues pour responsables des conditions dans lesquelles les requérants se sont trouvés pendant des mois, vivant dans la rue, sans ressources, sans accès à des sanitaires, ne disposant d’aucun moyen de subvenir à leurs besoins essentiels et dans l’angoisse permanente d’être attaqués et volés. Les requérants ont été victimes d’un traitement dégradant témoignant d’un manque de respect pour leur dignité. »

Le Monde / Illustration: wikipedia