La Comité d’éthique déplore la rapidité de la prise de décision du gouvernement sur la vaccination des adolescents

790

Alors que le gouvernement a annoncé le 2 juin que les jeunes de 12 à 18 ans pourraient se faire vacciner à partir du 15 juin en France, le Comité national d’éthique (CCNE) a regretté mercredi 9 juin «que les décisions» concernant la vaccination des adolescents contre le Covid-19 «aient été prises si rapidement», dans un contexte de décrue de l’épidémie.

«Y a-t-il une urgence absolue à commencer la vaccination dès maintenant, alors que plusieurs indicateurs sont au vert et que la rentrée scolaire de septembre pourrait signer le début de la campagne , s’interroge CCNE dans un communiqué de presse accompagnant son avis sur la question.

RT