La Chine aurait piraté Marriott ?

606

Les États-Unis ont accusé la Chine de mener des cyberattaques sur le sol américain et l’ont accusé d’avoir piraté la base de données du géant de l’hôtellerie Marriott.

Le piratage de la base de données dans une centrale de réservation du groupe Marriott avait entraîné le vol d’informations de 500 millions de clients fin novembre.

« Notre relation avec la Chine est compliquée« , « ils mènent des opérations d’espionnage et d’influence ici aux Etats-Unis« , a affirmé le Secrétaire d’Etat Mike Pompeo pour la chaîne Fox. Les Etats-Unis ont l’intention d’inculper des pirates chinois travaillant pour les services de renseignement ou l’armée de leur pays, et de prendre des mesures de restriction sur l’importation de matériel technologique (New York Times).

Ces mesures pourraient faire vaciller la récente trêve dans la guerre commerciale que se livrent les deux superpuissances, déjà ébranlée par l’arrestation au Canada d’une responsable du géant chinois des télécoms Huawei.