La chapelle Saint-Georges de Lesbos (Grèce) saccagée par une vingtaine de migrants

2855

La chapelle de Hagios Georgios (Saint Georges) sur l’île grecque de Lesbos a été vandalisée le lundi 2 mars par un groupe de migrants. Indignés, les habitants de l’île accusent un groupe de migrants venant du camp de Moria d’avoir commis ces dégradations. Ils affirment que lorsque la police a empêché la tenue d’une manifestation de centaines de migrants demandant à être transférés à Athènes, un groupe d’une vingtaine de migrants a attaqué l’église pour se venger en détruisant la nef et l’autel.

Église orthodoxe grecque de Lesbos vandalisée par des réfugiés 3
greek times
Église orthodoxe grecque de Lesbos vandalisée par des réfugiés 4
greek times

Les photos diffusées montrent également que les assaillants ont détruit des icônes et des meubles. La chapelle a été vandalisée à plusieurs reprises ces dernières années, selon les habitants. Il n’y a pas eu d’arrestations.

Protothema / Greek Times via Fdesouche