La Belgique contre ses traditions

499

Une résolution visant à protéger les traditions chrétiennes de Noël a été rejetée en Belgique.

Le Parlement de la Fédération Wallonie-Bruxelles a rejeté une proposition de résolution de l’opposition MR (libéraux) visant à protéger une série de traditions populaires, comme la Saint-Nicolas ou le Père Fouettard, en les faisant inscrire au patrimoine de l’Unesco.

Dans le texte, les réformateurs (MR) s’inquiètent que les vacances de Noël soient dorénavant appelées « Vacances d’hiver » et celles de pâques, « Vacances de printemps ». Ils dénoncent également la volonté de certains de supprimer la croix de la mitre de Saint-Nicolas ou de bannir le Père Fouettard, considéré par certains comme raciste ou pro-esclavagiste.

« Je trouve dommage de brader nos fêtes, comme Saint-Nicolas, qui font partie de nos traditions depuis des centaines d’années. Ne renions pas nos origines! « , a défendu Jean-Luc Nix en commission.

Réponse de Maxime Prévot du centre démocrate Humaniste (cdH) : « En véhiculant ces fausses informations, vous participez à nourrir les amalgames que l’on peut voir sur les réseaux sociaux. Et vous nourrissez aussi le ressenti populaire que tout cela serait en fait lié à la présence de l’islam (en Belgique) ».

Le texte a, sans surprise, été rejeté par la majorité PS-cdH.