L214 : le ministère de l’Agriculture pris en flagrant délit de double langage

260

Pour préparer une contre-attaque avant la diffusion d’une vidéo de L214 sur les dysfonctionnements d’un abattoir, des fonctionnaires du ministère de l’Agriculture avaient échangé par mail des «éléments de langage» pour leur défense. Manque de bol, ces courriels ont aussi été adressés à une association proche de L214.

C’est un scénario bien improbable que L214 vient de rendre public. L’association antispéciste a en effet été destinataire de mails qu’elle n’aurait jamais dû recevoir. Et pour cause : ces échanges de courriels témoignaient de la fébrilité du ministère de l’Agriculture face aux accusations que L214 s’apprêtait à révéler concernant un abattoir.

Le Monde