« Je vais t’égorger au nom du Prophète » : Mila aurait reçu environ 30.000 menaces de mort pour avoir critiqué l’islam, explique son avocat

349

Affaire Mila : « 30 000 menaces de mort. Ce n’est pas je vais te tuer mais je vais t’égorger, je vais te sortir tes tripes, te les faire manger et te violer (…) Quand on atteint ce niveau-là, ce n’est pas la police qui peut régler la chose », affirme Richard Malka, l’avocat de la jeune Mila.