“Je soutiens mes cousins musulmans” : un individu interrompt la messe dans la basilique de Nice, récemment visée par un attentat

417

L’individu a été placé en garde à vue pour “apologie du terrorisme”, cinq mois après l’attaque au couteau qui avait fait trois morts au sein de l’édifice religieux.

Pas de conséquence physique, mais un émoi certain. Ce samedi 20 mars en fin de matinée, un événement a ravivé de douloureux souvenirs dans l’esprit des fidèles de la basilique Notre-Dame de l’Assomption, à Nice, cinq mois après l’attentat qui y avait fait trois morts. Au beau milieu de la messe, un individu s’est introduit dans l’édifice et a lancé : « Je soutiens mes cousins musulmans », en référence à la terrible attaque, rapporte Nice-Matin.

(…) Valeurs actuelles