Avec 74% du personnel médical non-vacciné, le directeur général du CHU de Guadeloupe est dans l’impossibilité d’appliquer la loi sur l’obligation vaccinale et de suspendre les contrats des soignants concernés

12025

«Je ne peux pas appliquer la loi». Le directeur général du CHU de Guadeloupe, Gérard Cotellon, a annoncé jeudi être «dans l’impossibilité» de suspendre le personnel médical non-vacciné, comme imposé par la loi sur l’obligation vaccinale, entrée en vigueur mercredi. En effet, 74,19% du personnel non médical n’a pas encore entamé de parcours vaccinal.

Suspendre les agents non vaccinés pénaliserait l’activité du CHU, estime le directeur de l’hôpital. «Je prends donc sur moi cette responsabilité de faire tourner l’hôpital, malgré la loi», a-t-il ajouté, afin de ne pas pénaliser l’activité du CHU.

Le Point