« J’aimerais être là pour vous prendre dans mes bras » : Joe Biden téléphone à la famille de George Floyd après le verdict reconnaissant l’ex-policier Derek Chauvin coupable de meurtre

958

Joe Biden vomit la séparation des pouvoirs. Le nouveau président des Etats-Unis, adulé par la presse occidentale, a fait un joli coup de com’ en forme de pied de nez à l’Etat de droit.

Ainsi le président américain a appelé la famille de George Floyd, un délinquant afro-américain tué il y a un peu moins d’un an par un policier blanc. Un coup de téléphone passé dans la foulée du verdict condamnant ce dernier mardi de toutes les charges dont il était accusé.

La ficelle est bien grosse et la conversation a été mise en scène dans un esprit très Hollywoodien, le président affirmant notamment « J’aimerais être là pour vous prendre dans mes bras » ou encore « Le monde va changer maintenant ». Des déclarations surréalistes provenant du pouvoir exécutif alors que l’ensemble des voies de recours judiciaires ne sont pas épuisées. Des déclarations qui condamne presque de facto le policier en coupant l’herbe sous le pied des tribunaux et qui reflète le peu d’égard de l’administration en place pour les institutions.