«J’ai baisé la France jusqu’à l’agonie»: l’enquête sur le clip de Nick Conrad classée

124

Le parquet de Paris a classé sans suite son enquête ouverte après la diffusion au printemps d’un clip de rap aux propos polémiques sur la France de Nick Conrad, déjà condamné pour un précédent titre, a-t-on appris lundi de source judiciaire. Cette enquête avait été ouverte en mai pour «apologie de crime d’atteintes volontaires à la vie aggravées» à la suite d’un signalement du ministre de l’Intérieur, Christophe Castaner.

Le Figaro