Italie: malgré deux semaines de confinement, les données des infectés ne sont « pas bonnes »

429

Après deux semaines de confinement en Italie, les chiffres sont toujours aussi inquiétants. En Lombardie, plus de 2.500 nouveaux cas d’infection recensés ce jeudi 26 mars, selon Attilio Fontana, président de l’exécutif régional.  «Les chiffres d’aujourd’hui ne sont pas bons, malheureusement. Il y a eu une forte hausse en comparaison avec les jours précédents», a expliqué M.Fontana à la presse.

le personnel médical victime de la pandémie

Selon l’agence de presse ANSA qui se réfère à la Fédération nationale des unions de médecins (NOM), 36 médecins italiens sont décédés en raison du Covid-19 depuis le début de l’épidémie. Actuellement, le nombre d’infectés parmi le personnel médical a atteint les 6.025. Selon le dernier rapport du ministère italien de la Santé, le pays compte 57.521 contaminés et déplore 7.503 décès causés par la maladie.

Par ailleurs, le dernier bilan de mercredi recensait 74.386 cas de coronavirus en Italie, et 7,503 morts. (MàJ): 662 personnes sont décédées en 24h en Italie selon un bilan diffusé ce jeudi soir soit plus de 8.100 morts dans le pays depuis le début de la crise.

Sputnik