Islamisation de nos services publics ?

237

Selon Eric Diard (LR), les services publics sont infiltrés par des islamistes radicalisés.

Pour Eric Diard, député Les Républicains des Bouches-du-Rhône et rapporteur d’une mission sur les services publics face à la radicalisation, il existe un vide juridique pour les radicalisés dans les services publics. Ces derniers sont « identifiés et surveillés », mais ne sont pas exclus des service de police pour autant.

« Il faut des preuves,  Parfois, pour révoquer certains policiers, il faut trouver des faits annexes (…) Quand on identifie un douanier à l’aéroport et qu’il se radicalise, on le met dans un bureau. Est-ce que c’est la solution ? » s’interroge le député, déplorant que les services publics soient infiltrés par des islamistes radicalisés qui sont des terroristes potentiels.